Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire et histoires de Pornichet

Histoire et histoires de Pornichet

Patrimoine, personnalités, villas...

Ar Bann, villa de physicien

A partir du 4 septembre, la villa Ar Bann, située au 9 avenue des Chènes Verts, accueille une exposition sur la découverte de la radioactivité par Henri Becquerel et Pierre et Marie Curie. L'occasion de revenir sur l'histoire de cette belle demeure.

 

VILLA AR BANN

 

En 1899, Lucy Hack achète à son beau-frère Charles Spiers mariée à sa soeur Mélicent Hack un terrain situé en face de leur propriété Ker Gaidic. Elle fait construire une villa de style italien composée de pierres de roche, de pitchpins, surmontée de tuiles de Beauvais.Elle la dénomme Marie-Claire mais elle sera plus communément appelée la "Villa Hack" du nom de sa propriétaire. Lucy Hack loue la villa à la belle saison et notamment à Alfred Bruneau qui y compose son opéra "L'Ouragan" en 1901.

 

CPP 0433

En 1903, Henri Becquerel reçoit le Prix Nobel de Physique qu'il partage avec Pierre et Marie Curie pour leurs travaux sur la radioactivité. A cette époque, il est remarié avec Louise Lorieux et séjourne régulièrement  au Manoir de Pen Castel au Croisic, appartenant à sa belle-famille. Il fréquente également la plage de Sainte-Marguerite et c'est là que son fils Jean, décide d'acquérir une villa.

Jean Becquerel achète la villa Marie-Claire en 1908 et la même année son père décède. C'est sans doute pour lui rendre hommage, qu'il rebaptise la villa Ar Bann signifiant les "rayons" en breton.

 

Sur le fronton, au-dessus de la porte d'entrée, il fait ajouter les armoiries de la famille Becquerel datant du 17ème siècle. Réalisées par R. Chedeville, elles représentent deux oiseaux se disputant une grappe de raisins, définies dans le langage héraldique d'Hzier : "D'azur à un rocher d'argent portant deux oiseaux affrontés et becquetant une grappe de raisins d'or feuillée et tigée de même, mouvant du chef". Certains y voient là, une querelle de becs, anagramme de Becquerel...

 

Egalement physicien et ancien élève de l'Ecole Polytechnique, Jean a succédé à son père à la chaire de Physique Appliquée au Muséum National d'Histoire Naturelle. Ses recherches portent alors sur l'étude des propriétés optiques et magnétiques des cristaux à basses températures.

 

Bien qu'en vacances à Sainte-Marguerite, il ne peut arrêter ses expériences et aménage au deuxième étage de sa villa, un petit laboratoire isolé de panneaux de liège de 5 cm d'épaisseur. Egalement musicien, il y joue de l'orgue sous l'égide du compositeur Marcel Dupré, titulaire des Grandes Orgues de Saint-Sulpice à Paris, lors des séjours de ce dernier à Sainte-Marguerite.

 

JEAN BECQUEREL

 

En 1946, Jean est élu membre de l'Académie des Sciences. Le 4 juillet 1953, il décède dans sa villa à l'âge de 75 ans, sans descendance. Son épouse vivra encore de nombreuses années à Ar Bann...

 

Remerciements particuliers à M. Doré.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article