Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire et histoires de Pornichet

Histoire et histoires de Pornichet

Patrimoine, personnalités, villas...

De l'Hôtel des Etrangers au Sud-Bretagne

Cet hôtel construit le long du boulevard de la République et seul hôtel 4* de Pornichet est plus que centenaire.

 

pornichet-hôtel-sudbretagne-08-sudbretagne 15

 

A sa construction, vers 1880, c'est une petit chaumière qui est le seul établissement à Pornichet. Cet établissement est bâti de le long de l'étier et sert alors de point de halte pour les voyageurs. Il s'appelle, à cette époque, "l'Hôtel du Port Nichet".

En 1907, l'hôtel est dirigé par Gustave Pavie  qui le baptise "Hôtel des Etrangers" ("les étrangers" est alors un terme qui désigne toutes les personnes extérieures à la commune). Pour des raisons de commodités, l'Hôtel est plus souvent appelé "l'hôtel des Etrangers". On peut y jouer aux petits chevaux et au baccara.

 

CPP 0199

 

CPP 0194

En 1909, l'hôtel est repris par H. Bultel qu'il l'agrandit. Il est également  pourvu d'un auto-garage avec fosse, bénéficie d'un service d'omnibus et est même doté du téléphone. Ses hôtes peuvent aussi y recevoir leurs dépèches grâce aux services de l'agence Fournier de Pornichet. M. Bultel lui donne alors le nom de "Hôtel des Etrangers et des Familles".

 

CPP 0198

 


En 1919, il appartient à M. Lucas, membre sociétaire de la Société des Courses chargée d'organiser, chaque 15 août, des courses hippiques sur l'hippodrome.


Au début des années 1920, l'hôtel est acheté par Guy Bardouil, hôtelier à Douarnenez. Il achète alors un hôtel à chacun de ses enfants et après l'avoir exploité durant deux ans,  le cède alors a son fils également prénommé Guy, un ancien marin.

L'hôtel est alors ouvert de Pâques à Septembre et comprend 55 chambres.

 

CPP 0202

CPP 0200

 

Durant l'hiver 1934-1935, il est entièrement remis à neuf et s'il ne compte plus que 45 chambres, il est doté d'un jardin d'agrément.

Durant ces années Guy Bardouil devient Président du Syndicat des Hôteliers de Pornichet.


En 1943, les 43 chambres que comptent l'hôtel sont réquisitionnées et de mai à novembre 1945, elles sont occupées par le 625e Groupement de Transport.


Au sortir de la guerre, l'hôtel subit des travaux de remise en état et rouvre ses portes en 1947.

 

 

En 1958, le fils de Guy, Michel, reprend l'affaire familiale et en 1966, ce dernier le rebaptise "Sud-Bretagne".

 

Pour séduire sa clientèle, cet hôtel aime a changer régulièrement d'apparence et aujourd'hui arbore sur sa façade des hermines rappelant le passé breton de Pornichet...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article