Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire et histoires de Pornichet

Histoire et histoires de Pornichet

Patrimoine, personnalités, villas...

Une bonne année 2015 !

CPP 1236

Pour commencer cette nouvelle année, découvrez ce que Bertall, illustrateur et caricaturiste, écrit sur Pornichet dans son ouvrage "Les plages de France" en 1886 :

 

 

« Après avoir passé Escoublac on arrive à Pornichet, plage magnifique, tapissée d’un sable fin et velouté ; mais les maisons de Pornichet, parmi lesquelles il en est d’élégantes et de très confortables, sont assez loin de la plage en dehors des sables qui garnissent la côte. La végétation alors est vigoureuse. De jolis parcs et jardins ont poussé comme à miracle autour des maisons de plaisance nouvellement bâties et l’ensemble rappelle l’aspect des villégiatures voisines de Paris.

 La proximité de Nantes et de Saint-Nazaire donne beaucoup de vogue à ce petit endroit, où l’on va en famille et sans pose aucune.

Les samedis, le chemin de fer amène une foule de gens qui viennent se reposer des fatigues de la semaine et trouvent à se loger dans de petits hôtels où des maisons de paysans et de pêcheurs.

On s’en retourne le lundi s’occuper de ses affaires ; la femme et les enfants continuent à courir sur le sable et se saturer de l’air et de l’eau de mer.  

Mais il arrive aussi des baigneurs de bien loin et la réputation de ce petit Pornichet a si bien grandi que l’on signale des déplacements de plusieurs familles venant de Lyon, Saint-Étienne, Bourges etc.

Les Parisiens ne manquent pas parmi les touristes . La plage est connue dans le pays sous le nom de Plage des Libraires. En effet, c’est un libraire, M. Toubon, qui s’est avisé de construire un hôtel confortable, d’où l’on peut descendre en costume de bain jusqu’à la mer, qui, à marée haute vient presque toucher la terrasse de l’hôtel. Ensuite, M. Taride, le libraire bien connu, s’est installé dans une jolie villa.

L’éditeur Charpentier avait acheté une partie des terrains de l’ancien Casino avec son ami M. Collet. Les frères Marpon y passaient souvent la saison d’été. Il faut citer également Jean-Louis Lassalle, de l’Opéra, créateur de rôles dans le Roi de Lahore, Samson et Dalila, Sigurd.

D’autres enthousiastes de ce coin de terre et de mer ont réuni des capitaux et se proposent de donner un développement tout à fait élégant à cette station.  Si la mode s’en empare, bien des gens, sans nul doute, regretterons le sans-façon, la liberté grande et le bon marché qui s’y rencontrent maintenant.

Mais la plage est si étendue qu’il y aura, néanmoins, toujours place pour tous… »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bergougnou Bertho 06/01/2017 18:11

Belle region et agreable l été