Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire et histoires de Pornichet

Histoire et histoires de Pornichet

Patrimoine, personnalités, villas...

Malgré-Tout, une villa dessinée par l'architecte du Passage Pommeraye

Pornichet peut s'enorgueillir de posséder des villas remarquables tant par leur architecture que par leur histoire. La villa Malgré-tout fait partie de celles-ci.

 

CPP 0122

Malgré ses dimensions et son parc conséquent, Malgré-Tout se fait très discrète et c'est à peine si on l'aperçoit depuis l'avenue Yolande.

Tout commence, en 1845 quand Jacques Yves Berthault, un petit armateur nantais se rend, par hasard, à une adjudication financière. Là, il se porte acquéreur de 562 hectares pour la modique de 1 100 francs de l'époque. Il est dit que lors de son achat Jacques Berthault ne savait même pas où étaient situés ces terrains, il connaissait seulement leurs emplacements en bord de mer mais il avait dans l'idée, vu le développement de la vogue des bains de mer, de créer un lotissement.

Il s'est avéré qu'il avait acheté les terrains compris entre la place du marché actuelle et la limite de La Baule incluant une partie du Bois D'Amour...

Dès lors, Jacques Berthault crée la Société Civile Immibilière des Dunes,  plante des arbes afin de fixer les dunes, trace des chemins pour accéder à la plage et divise les terrains qu'il lotit : Pornichet les Pins est née.

 

Il se réserve un large terrain de 5 000 m² et fait appel à son beau-frère, Hippolyte Durand-Gasselin, architecte du Passage Pommeraye à Nantes, pour y faire construire une villa ; ce sera la villa Malgré-Tout. Cette villa qui apparaît simple au premier coup d'oeil est intéressante par l'utilisation de la brique qui souligne les ouvertures, le jeu des divers volumes imbriqués les uns aux autres et son épi de faitage représentant une grosse boule.

 

Jacques Berthault donne ensuite la villa à son fils, Julien qui y décède en 1907. Elle apartient ensuite à M. Paul Deltombes, mariée à une descendante Berthault. Celui-ci est Directeur de l'Ecole des Beaux-Arts de Nantes.

Puis dans les années 1930, la villa est transformée en pension de famille. Les propriétaires se succèdent : M. Laumy, M. Chouteau, M. Roux... et l'on peut lire dans les guides touristiques de l'époque : "Villa Malgré-Tout, parc ombragé de 5 000 m, à 50 m de la plage, tennis, garage, salle de bain, cuisine bourgeoise renommée".

 

CPP 0124

 

CPP 0126

 

CPP 0121

Elle redevient ensuite une maison particulière. Aujourd'hui, cette villa existe toujours. Son immense parc a été petit à petit grignoter par les constructions voisines. Néanmoins, elle reste un témoignage intéressant des grandes propriétés qui constituaient le Pornichet d'alors.

 

Quant à son nom, les avis divergent. Certains disent que ce nom aurait été inspiré par le roman éponyme de Georges Sand, d'autres que ce nom viendra de la petite côte qui mène de l'avenue Yolande à l'Hôtel de Ville et qui s'appelerait la "Côte de Malgré-Tout". Toutes autres explications sont les bienvenues...

 

Source : Alain Charles, 1994 / Région Pays de la Loire

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article