Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire et histoires de Pornichet

Histoire et histoires de Pornichet

Patrimoine, personnalités, villas...

Farniente, une villa pour un chanteur d'opéra

Une autre magnifique villa a également disparu du paysage pornichétin : la villa Farniente.

 

Jean Lassalle, baryton à l'Opéra, vient régulièrement, entre deux tournées, séjourner à Pornichet à la belle saison. Il fait construire, en 1882, dans un parc de deux hectares, dans le centre (aujourd'hui avenue Louise) , une villa de style italien bien justement dénommée Farniente.

 

CPP 0312

CPP 0313

CPP 0314

Puis, il s'associe avec ses amis Maxime Boucheron, auteur dramatique et Henri Sellier, ténor, pour ouvrir le Grand Hôtel de l'Océan et du Casino sur le rivage. Cet hôtel va denenir le lieu le plus huppé de la station.

 

C'est à Pornichet que naîtront deux de ses fils : Nicolas et Pierre.

 

Mais en 1902, Jean Lasalle se désaffectionne de Pornichet : il a perdu la gestion de l'Hôtel de l'Océan depuis 1887. Il vend Farniente  à des amis.

La villa restera pendant de nombreuses années dans la même famille puis sera détruite dans les années 1980.

lassalle

Qui était Jean Lassalle (1847-1909)?

Né à Lyon dans une famille de soyeux, Jean Lasalle quitte très vite l'entreprise familiale pour se consacrer au chant en entrant au Conservatoire. Il débute à l'opéra de Paris en 1872 dans Guillaume Tell, puis L'Africaine. Il crée les opéras Le Roi de Lahore, Sigurd... En 1894, il quitte l'Opéra pour donner des représentations à l'étranger et revient à Paris en 1903, pour devenir professeur au Conservatoire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Yann 11/01/2017 16:18

La destruction de cette villa (qui a laissé place à des immeubles) est antérieure aux années 1980. Il me semble qu'il faut plutôt la situer au début ou au milieu des années 1970. Je me souviens de ma tante s'en lamentant vers cette époque.

Manuella Le Bohec 12/01/2017 09:46

Bonjour Yann et merci de cette précision. Certains habitants m'avaient indiqué les années 80, mais je n'en avais pas eu confirmation. Bonne journée